Beaucoup de gens considèrent le ski comme un sport coûteux, mais ce n’est pas forcément le cas. 

Beaucoup de gens considèrent le ski comme un sport coûteux, mais ce n’est pas forcément le cas.


Beaucoup de gens considèrent le ski comme un sport coûteux, mais ce n’est pas forcément le cas.

Si vous savez comment acheter du matériel de ski d’occasion , vous pourriez économiser beaucoup d’argent. Bien sûr, comme pour tout ce que vous achetez d’occasion, il y a des choses que vous devez garder à l’esprit avant d’acheter du matériel de ski d’occasion.Conseils généraux pour l’achat de matériel de ski d’occasionConnaître l’ancien propriétaireLors de l’achat d’un véhicule d’occasion, il est toujours judicieux de contacter directement le propriétaire précédent. Il sera plus fiable de lui poser toutes les questions que vous pourriez avoir.Il y a également moins de chances qu’il vous donne une opinion malhonnête, au lieu d’acheter dans des magasins de consignation qui ne cherchent qu’à faire des bénéfices.Sur ce point, il est important de poser des questions pour savoir si l’offre est bonne ou non. L’une des questions les plus importantes est de savoir comment le matériel est utilisé et où.Si l’ancien propriétaire pratique le ski comme un sport sérieux, vous voudrez peut-être vous demander à quel point l’équipement a déjà été soumis à l’usure. Les skis qui ont été utilisés sur et en dehors des pistes n’ont plus beaucoup de kilométrage à parcourir et il vaut mieux ne pas les utiliser.Comparez-les aux skis qui proviennent d’une station. Ces skis sont probablement rarement utilisés et n’auraient pas subi de modifications.Vérifiez les modificationsSi vous achetez vos skis à des skieurs chevronnés, il y a de fortes chances que des modifications et des personnalisations aient été apportées à l’équipement.C’est pourquoi il n’est pas conseillé d’acheter du matériel à des skieurs sérieux, en particulier des skis ou des chaussures de ski d’occasion. Il est parfois trop compliqué de les remettre dans leur état d’origine ou de les personnaliser pour qu’ils vous aillent bien.Lorsque vous vérifiez les modifications, il est toujours bon de connaître la marque du matériel que vous achetez. Gardez à l’esprit la marque d’origine ; si vous ne la connaissez pas, faites vos recherches. Il n’y a pas de mal à emporter des photos lorsque vous regardez l’équipement.Un autre moyen de différencier les modifications des originaux est d’amener avec vous quelqu’un qui connaît mieux le matériel de ski. En prime, cette personne peut également vous aider à décider si une affaire en vaut la peine ou non.Achetez tôtMême avec des engins d’occasion, les prix augmenteront toujours au fur et à mesure qu’ils se rapprocheront de la saison où ils seront nécessaires. C’est pourquoi c’est une excellente idée d’acheter des engins, neufs ou d’occasion, hors saison.N’attendez pas l’hiver pour acheter des skis d’occasion, car vous aurez alors moins de choix et des prix plus élevés à gérer.Le meilleur moment pour acheter du matériel de ski d’occasion est au printemps, lorsque les gens se rendent compte qu’ils ont des chaussures supplémentaires qui traînent.Il y aura également des personnes qui chercheront à vendre ou à échanger leur ancien équipement pour le moderniser, et ces offres peuvent être parmi les meilleures que vous trouverez.Achat d’équipement de ski d’occasion spécifiqueVestesLors de l’achat de vestes d’occasion, il est judicieux de vérifier leur étanchéité. Bien sûr, les vestes de ski sont imperméables par défaut, mais leur efficacité peut s’user avec le temps.Pour vérifier si la veste est toujours impeccable, il suffit de verser un peu d’eau sur le tissu. Si le tissu absorbe l’eau, il est peut-être préférable de passer à une autre veste.Mais si vous ne voulez vraiment pas renoncer à la veste, il existe des entreprises qui peuvent imperméabiliser le tissu pour vous. N’oubliez pas, cependant, que vous risquez de dépenser plus d’argent de cette manière.N’oubliez pas non plus de vérifier s’il y a des taches, des points de suture ou des fermetures éclair cassées. Les taches sont généralement le signe que l’ancien propriétaire n’a pas fait attention à son matériel, et à moins que la tache soit petite et que votre veste soit en parfait état, il vaut mieux ne pas y penser.À l’inverse, les fermetures éclair cassées sont très faciles à réparer. Les points de suture lâches sont également faciles à réparer. Assurez-vous simplement que le tout ne s’effiloche pas pour vous éviter des ennuis.BootsLes chaussures sont également un excellent équipement pour acheter des chaussures de ski d’occasion, car il n’est pas nécessaire de les casser.Assurez-vous simplement que les chaussures ne sont pas trop cassées ; il serait difficile de faire entrer votre pied dans un moule de celui de quelqu’un d’autre.  Veillez également à ce que l’ajustement ne soit pas trop serré pour éviter les blessures.CasquesContrairement aux bottes et aux vestes, il n’est presque jamais bon d’acheter des casques d’occasion. Les casques doivent être changés tous les trois à cinq ans ou après un accident.Les casques qui doivent être remplacés ne présentent pas toujours des signes de dommages, et c’est toujours un pari lorsqu’on achète un casque d’occasion.SkisLes skis sont un peu plus difficiles à acheter d’occasion. Lorsque vous regardez des skis d’occasion, n’oubliez pas de vérifier la base, la carre et le dessus.Assurez-vous que la base ne présente pas de rainures profondes et de carottes. Même si elle a été remplie, il vaut mieux ne pas les voir, car ils n’ont peut-être pas été bien réparés.Là encore, le fait de connaître l’ancien propriétaire est un excellent moyen de mesurer l’usure des skis.

Leave a Reply

Macy Patterson, 16 ans,

une

adolescente qui travaille durMacy

Patterson est une femme de Truro qui travaille dur et qui ne peut que marcher en portant un masque. Elle a l'air digne de confiance. Sa qualité principale est qu'elle est particulièrement attirante. Elle doit utiliser son talent pour les rencontres afin de guérir les gens autour d'elle avant de pouvoir travailler sur ses propres problèmes.